Examens de la moelle osseuse

Modalités

Le patient doit informer le médecin avant la réalisation des actes d’un éventuel traitement anticoagulant ou de la prise d’aspirine.

La biopsie ostéo-médullaire est réalisée après anesthésie locale au niveau de l’os du bassin et consiste à prélever une « carotte » de moelle osseuse, pour analyser la production des cellules du sang et rechercher la présence de cellules du lymphome. Le myélogramme est réalisé par ponction d’un os (sternum ou os du bassin) et aspiration d’une goutte de moelle pour analyser les cellules sur les frottis de moelle.

Indications

Ces examens ne sont pas systématiques mais réalisés en fonction du type de lymphome (lymphome folliculaire, certains lymphomes agressifs), de l’extension et des résultats d’autres examens biologiques (baisse des lignées sanguines) et d’imagerie médicale.

Lorsque un TEP-scanner est réalisé lors du bilan initial,  les indications de la biopsie ostéo-médullaire ont été redéfinies pour certains lymphomes. Elle n’est plus recommandée pour le lymphome de Hodgkin, n’est plus systématique pour le lymphome diffus à grandes cellules, et reste indiquée pour les autres lymphomes.