Stades I-II sans facteur de risque sus-diaphragmatiques

Le traitement du lymphome de Hodgkin doit être guidé par la TEP-TDM après 2 cycles de chimiothérapie. L’évaluation de la réponse selon les critères de Deauville, permet de définir  les patients TEP2 négatifs (Score de Deauville 1-3) qui continuent l’ABVD (1 cycle); les patients TEP2 positifs (DS4-5) qui reçoivent 2 cycles de BEACOPP escaladé. Pour ces derniers, l’évaluation de la réponse après chimiothérapie par TEP-TDM est recommandée, pour confirmer la radiothérapie. L’évaluation en fin de traitement est réalisée plutôt par scanner seul en raison des difficultés d’interprétation de la TEP-FDG après radiothérapie. Un délai égal ou supérieur à 3 mois après radiothérapie est recommandé en cas d’évaluation de fin de traitement par TEP-TDM.

Stades localisés sans facteur de risque sus-diaphragmatique – LYSA

 

Stades localisés sans facteur de risque sus-diaphragmatique – ESMO

Stades I-II avec facteur de risque sus-diaphragmatiques

Le traitement du lymphome de Hodgkin doit être guidé par la TEP-TDM après 2 cycles de chimiothérapie. L’évaluation de la réponse selon les critères de Deauville, permet de définir  les patients TEP2 négatifs (Score de Deauville 1-3) qui continuent l’ABVD (2 cycles); les patients TEP2 positifs (DS4-5) qui reçoivent 2 cycles de BEACOPP escaladé. Pour ces derniers, l’évaluation de la réponse après chimiothérapie par TEP-TDM est recommandée, pour confirmer la radiothérapie. L’évaluation en fin de traitement est réalisée plutôt par scanner seul en raison des difficultés d’interprétation de la TEP-FDG après radiothérapie. Un délai égal ou supérieur à 3 mois après radiothérapie est recommandé en cas d’évaluation de fin de traitement par TEP-TDM.

Stades localisés intermédiaires sus-diaphragmatiques – LYSA

 

Stades localisés intermédiaires sus-diaphragmatiques – ESMO

Stades IIB à haut risque et stades III-IV

L’évaluation précoce de la réponse après 2 cycles de chimiothérapie est évaluée par la TEP-FDG. Une évaluation de la réponse après 4 cycles de chimiothérapie est recommandée pour définir les patients en réponse complète qui poursuivent le traitement initialement prévu, et les patients qui ne sont pas en réponse complète et pour lesquels la corrélation TEP-FDG et scanner est utile, et la documentation d’un lymphome évolutif est discutée en RCP, avant décision d’un traitement de 2ème ligne.

Stades IIB haut risque et stade III – IV – LYSA

 

Stades IIB haut risque et stade III – IV – ESMO