Mode d’extension : lymphatique et hématogène

L’extension par les voies lymphatiques suit une « logique anatomique » (extension lymphatique), puis par voie hématogène de façon plus aléatoire (extension hématogène). L’envahissement direct d’un tissu extra-ganglionnaire adjacent au contact d’une localisation tumorale correspond à une atteinte viscérale dite de contigüité, et ne résulte pas d’une extension par voie lymphatique ou hématogène.

Où va t il ?

 L’extension ne prend pas le chemin du hasard

Dernière modification le :