Thérapies ciblées par voie orale et Interactions médicamenteuses

Les nouvelles thérapies ciblées utilisées pour traiter les hémopathies lymphoïdes nécessitent des précautions et une surveillance attentive, car elles sont  l’objet de nombreuses interactions médicamenteuses, pouvant entrainer une exacerbation des effets secondaires connus pour ces molécules (ibrutinib et idelalisib).

L’ibrutinib est métabolisé par les enzymes 3A4  du cytochrome P450. Par conséquent, les inhibiteurs puissants du CYP3A4 doivent être évités, car les augmentations des aires sous la courbe peuvent être multipliées par 25 fois. En cas de bénéfice attendu important, la dose d’ibrutinib doit être réduite ou le traitement interrompu transitoirement. Pour les inhibiteurs modérés du CYP3A4, les doses doivent  être réduites, par exemple les jus de pamplemousse et oranges de Séville. Pour les inhibiteurs faibles du CYP3A4, aucun ajustement de dose n’est nécessaire, mais une surveillance est recommandée.

L’idelalisib est principalement métabolisé par l’aldehyde oxydase et beaucoup moins par le cytochrome CYP3A. Tout comme l’ibrutinib, les ajustements de dose se feront en fonction du potentiel inhibiteur du CYP3A.

Toute ordonnance avec ibrutinib ou idelalisib doit donc  être soigneusement analysée. La connaissance des médicaments concomitants doit permettre de rechercher des interactions médicamenteuses, afin d’informer le patient d’une possible majoration des effets indésirables décrits. Il est important que le patient puisse contacter l’équipe référente et le médecin traitant,  pour permettre d’adapter les traitements et limiter les arrêts de traitement qui peuvent être néfastes au patient.

Thérapies ciblées par voie orale – Interactions médicamenteuses

Inducteurs puissants ou modérés du CYP3A4

 nom du médicament associé à Ibrutinib Precautions
millepertuiscontre-indication
Antibiotiques antibactériens rifampicine association déconseillée
Anticonvulsivants inducteurs enzymatiques carbamazépine, phénytoïneassociation déconseillée

Inhibiteurs puissants du CYP3A4

 nom du médicament associé à Ibrutinib Precautions
Antibiotiques antibactériens clarithromycine, télithromycineattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Antifongiques kétoconazole, itraconazoleattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Antiviraux indinavir, nelfinavir, ritonavir, saquinavirattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique

Inhibiteurs modérés du CYP3A4

 nom du médicament associé à Ibrutinib Precautions
Antibiotiques antibactériens érythromycine, ciprofloxacineattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Antifongiques voriconazole, fluconazoleattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Antiviraux amprénavir, atazanavir, fosamprénavir, darunavir/ritonavir, attention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Antiémétiques aprépitantattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Cancer du poumon non à petites cellules exprimant le réarrangement ALK crizotinibattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Traitement HTA angor stable diltiazemattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Inhibiteurs calciques vérapamilattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Antiarythmiques amiodarone, dronédaroneattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique
Leucémies, syndromes myelodysplasiques / myéloprolifératifs, tumeurs stromales gastro-intestinales imatinibattention aux associations à surveiller qui peuvent augmenter ou diminuer les aires sous la courbe et nécessiter une adaptation posologique

Inhibiteurs faibles du CYP3A4

 nom du médicament associé à IbrutinibPrecautions 
Antibiotiques antibactériens AzithromycinePrécautions d’emploi surveillance clinique
Inhibiteurs de la recapture de la sérotonine fluvoxaminePrécautions d’emploi surveillance clinique
 nom du médicament associé à Idelalisib Precautions
Millepertuiscontre-indication
Antibiotiques antibactériensrifampicineassociation déconseillée
Anticonvulsivants inducteurs enzymatiques carbamazépine, phénytoïneassociation déconseillée
Inhibiteurs puissants de CYP3A4boceprevir, clarithromycine, cobicistat, erythromycine, itraconazole, nelfinavir, posaconazole, ritonavir, telaprevir, telithromycine, voriconazolePrécautions d’emploi surveillance clinique
Analgésiques morphiniques agonistes alfentanil, fentanylà prendre en compte
Immunosuppresseurs ciclosporine, sirolimus, tacrolimus, à prendre en compte
Antipsychotiques, neuroleptiques pimozideà prendre en compte
Antipaludéens et antiarythmiques quinidineà prendre en compte
Antimigraineux ergotamine, dihydroergotamineà prendre en compte
Traitement du reflux gastro-oesophagien cisaprideà prendre en compte
Antisécrétoires antihistaminiques H2 cimetidine, famotidine, nizatidine, ranitidine, roxatidine à prendre en compte
Antisécrétoires inhibiteurs de le pompe à protons esomeprazole, lansoprazole, omeprazole, pantoprazole à prendre en compte

Dernière modification le :