Commercialisé depuis février 2017 à l’hôpital, VENCLYXTO® (vénétoclax AbbVie en comprimés pelliculés dosés à 10 ,50 et 100 mg) est désormais disponible en pharmacie de ville.
VENCLYXTO® est indiqué en monothérapie dans le traitement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) :

  • en présence de délétion 17p ou de mutation TP53 chez les patients adultes inéligibles ou en échec à un inhibiteur du récepteur antigénique des cellules B comme l’ibrutinib ou l’idelalisib  
  • en l’absence de délétion 17p ou de mutation TP53 chez les patients adultes en échec à la fois à une chimio-immunothérapie et à un inhibiteur du récepteur antigénique des cellules B.

VENCLYXTO® a obtenu fin septembre 2018 un avis positif du CHMP, en association au rituximab, dans le traitement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) en rechute ou réfractaire après une ligne de traitement.

Des essais sont en cours dans le traitement des LNH.

Le vénétoclax est un puissant inhibiteur de la protéine anti- apoptotique bcl2 (B-Cell Lymphoma 2) Cette protéine anti-apoptotique est fréquemment sur-exprimée, notamment dans les leucémies lymphoïdes chroniques, les lymphomes folliculaires, les lymphomes diffus à grandes cellules B et lymphomes à cellules du manteau.

Elle est aussi associée à des résistances à la chimiothérapie anticancéreuse.

Il est primordial de rappeler que ce médicament nécessite lors de l’initiation du traitement une grande attention de la part du professionnel de santé. En effet ce médicament peut être responsable d’un syndrome de lyse tumorale (SLT), survenant dans les premières heures après la première prise et  pouvant entraîner une insuffisance rénale aiguë. Il est nécessaire de bien évaluer la masse tumorale et d’instaurer une augmentation progressive de la posologie sur une période de 5 semaines (phase de titration).

Schéma de titration de dose. Une augmentation progressive de la posologie de vénétoclax tous les 7 jours est recommandée: semaine 1, S1 : 20 mg par jour puis à S2 : 50 mg par jour – S3 : 100 mg par jour –  S4 : 200 mg par jour et à partir de S5 : 400 mg par jour, en continu. Il peut être recommandé d’hospitaliser le patient les premiers jours.

La dose doit être prise en une fois, à la même heure, au cours d’un repas léger.

Pour limiter les risques du syndrome de lyse tumorale, des conseils peuvent être donnés aux patients: hydratation, boire 1,5 à 2 L d’eau par jour, en commençant 2 jours avant la première dose puis 2 jours avant chaque augmentation de dose.

Interactions avec d’autres médicaments et certains aliments.

Le vénétoclax est essentiellement métabolisé par le CYP3A : un traitement concomitant avec des substrats  du CYP3A peut entraîner des effets indésirables graves et  accroître le risque de SLT en début de traitement par VENCLYXTO®.

Les inhibiteurs puissants du CYP3A (antifungiques azolés, certains macrolides) en début de traitement et pendant la phase de titration de dose sont contre-indiqués (risque de toxicité du vénétoclax).

Les inhibiteurs modérés du CYP3A (erythromycine, ciprofloxacine, vérapamil, diltiazem) doivent être évités. Si l’administration d’un inhibiteur modéré du CYP3A est nécessaire, la dose initiale de vénétoclax et les doses de la phase de titration doivent être réduites d’au moins 50 %.

La consommation de produits à base de pamplemousse, d’oranges amères et de carambole doit être évitée, car ils contiennent des inhibiteurs du CYP3A.

Les inducteurs puissants du CYP3A comme la carbamazépine , la phénytoïne, la rifampicine  et les inducteurs modérés comme le bosentan, l’éfavirenz doivent être évités et remplacés par des traitements alternatifs (diminution d’efficacité du vénétoclax).

Les préparations à base de millepertuis sont contre-indiquées en raison d’une réduction potentielle de l’efficacité.

Sources d’informations
ansm : VENETOCLAX AbbVie 10 mg 50 mg 100 mg comprimés pélliculés

Pour une information complète se reporter au RCP (Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) 17 07 2017.