Lymphome de Hodgkin, mise en place de la radiothérapie nodale  par le radiothérapeute et le médecin nucléaire

Le traitement du lymphome de Hodgkin classique repose sur la chimiothérapie suivie de radiothérapie pour les stades localisés sus-diaphragmatiques et sur la chimiothérapie seule pour les stades disséminés. Dans le cadre du bilan initial doivent être effectués un scanner cervico-thoraco-abdominopelvien et une TEP (ou PET scan). Afin de limiter les possibles conséquences de la radiothérapie, les volumes ont été réduits et  les techniques modernes d’irradiation intégrées dans les soins courants. Pour délivrer la radiothérapie la plus précise possible, sur les adénopathies avant chimiothérapie, la TEP initiale doit être effectuée en position de traitement de radiothérapie, avec le maintien de la tête et des épaules par un masque de contention. Cet examen en position de traitement sera fusionné lors de la préparation du traitement de radiothérapie à un scanner dosimétrique réalisé avec le masque de contention.

Télécharger la fiche : Lymphome de Hodgkin localisé, TEP scanner avant traitement