La TEP-TDM (TEP scanner) associe un examen scanner au TEP et s’intègre dans le bilan initial des lymphomes B à grandes cellules et le lymphome de Hodgkin. Pour les autres entités de lymphomes, elle n’est pas systématique et reste à évaluer.
Réalisée en fin de traitement, elle permet un classement de la réponse selon des critères validés pour les lymphomes B à grandes cellules et le lymphome de Hodgkin.
La TEP réalisée pendant le traitement est en cours d’évaluation pour le lymphome de Hodgkin et les lymphomes B à grandes cellules.
La place de la TEP est moins bien définie pour le lymphome folliculaire, le lymphome des cellules du manteau et les autres lymphomes.
La TEP n’a pas d’intérêt reconnu pour le suivi des patients atteints de lymphome après obtention d’une rémission complète.
Critères de réponse en fin de traitement, recommandations TEP 2007

Référence :

Juweid ME,Stroobants S, Hoekstra OS, et al. Use of positron emission tomography for response assessment of lymphoma: consensus of the Imaging Subcommittee of International Harmonization Project in Lymphoma. J Clin Oncol. 2007;25:571-8
Il n’existe pas actuellement de critères d’interprétation consensuels en cours de traitement. Les critères sont en cours d’évaluation sur des cohortes de patients et sont différents selon le type de lymphomes :

Lymphomes diffus à grandes cellules B : rôle du SUV (standardized uptake value)

Lymphome de Hodgkin : critères de Deauville (échelle visuelle 5 points)

TEP-FDG, critères de Deauville (Echelle 5 points)

ScoreRésultat TEP-FDGCatégorie
1 : Absence de fixation supérieure au bruit de fondTEP-FDG négative1
réponse métabolique complète
2 : Fixation < au médiastinTEP-FDG négative1
réponse métabolique complète
3 : Fixation > médiastin mais < foie.
Si la fixation du compartiment sanguin du médiastin est >= à celle du foie, l’activité de la lésion doit être comparée à la fixation hépatique.
Fixation de la lésion < fixation hépatique = score 2
Fixation de la lésion >= fixation hépatique = score 3
TEP-FDG négative1
réponse métabolique complète
4 : Fixation modérée comparée à la fixation du foieTEP-FDG positive2
réponse métabolique partielle
5 : Augmentation prononcée de la fixation comparée à la fixation du foieTEP-FDG positive3
absence de réduction significative de l’absorption ou apparition de nouvelles lésions.

Score 1, 2 ou 3 = TEP-FDG négative
Score 4, 5 fixation supérieure à la fixation du foie = TEP-FDG positive

Références

Meignan M, Haioun C, Gallamini A. Report on the First International Workshop on interim-PET-scan in lymphoma. Leuk & Lymphoma 2009 Aug ;50(8) :1257-60.
Meignan M, Gallamini A , Itti E , Barrington S, Haioun C, Polliack A. Report on the third international workshop on Interim Positron Emission Tomography in lymphoma held in Menton, France, 26 – 27 September 2011 and Menton 2011 consensus. Leuk Lymphoma. Leuk Lymphoma. 2012 Oct;53(10):1876-81.
Meignan M, Barrington S, Itti E, Gallamini A, Haioun C, Polliack A. Report on the 4th International Workshop on Positron Emission Tomography in Lymphoma held in Menton, France, 3-5 October 2012. Leuk Lymphoma. 2014 Jan;55(1):31-7.

Nouveaux apports de l’imagerie fonctionnelle dans la prise en charge des patients atteints de lymphome.


Les stratégies TEP guidées : un nouveau standard de la prise en charge du lymphome de Hodgkin classique

La réduction du métabolisme tumoral évaluée par la TEP au FDG après les 2 premiers cycles de chimiothérapie reflète la chimiosensibilité tumorale et a démontré une valeur pronostique supérieure à celle des index pronostiques et notamment du score pronostique international (IPS).

Sur la base de la valeur pronostique de la TEP précoce, des stratégies TEP guidées ont été développées permettant d’adapter le traitement aux facteurs de risque initiaux et à la réponse métabolique à 2 cycles tant dans les formes localisées que disséminées. Ces approches ont été évaluées dans le cadre d’essais thérapeutiques provenant de différents groupes dont les résultats sont maintenant disponibles, et déjà publiés ou en cours de publication.

Ces résultats incitent à modifier la prise en charge des patients dans la pratique courante car ils impactent significativement les chances de contrôle de la maladie en limitant les risques de toxicité à long terme. Aussi une TEP après les 2 premiers cycles de chimiothérapie (TEP2) doit être proposée à tous les patients pour adapter la stratégie.

– Dans les stades localisés sus diaphragmatiques de lymphome de Hodgkin, si la TEP est positive après 2 cycles d’ABVD une intensification par BEACOPP suivi d’une irradiation permet d’obtenir un meilleur contrôle tumoral qu’une poursuite de l’ABVD suivi d’une irradiation 1.

– Dans les formes disséminées :

– Quand un choix de traitement de première ligne par ABVD a été fait, si la TEP2 est positive une intensification par BEACOPP permet d’obtenir un meilleur contrôle tumoral qu’une poursuite de l’ABVD; 2, 3, 4 si la TEP est négative la poursuite de l’ABVD est possible en omettant la bléomycine ce qui diminue la toxicité du traitement sans compromettre le contrôle de la maladie. 4

– Quand un choix de traitement de première ligne par BEACOPP a été fait, la TEP après 2 cycles est négative dans environ 85% des cas et permet un traitement moins intense par ABVD avec un contrôle tumoral similaire à celui obtenu avec 6 cycles de BEACOPP renforcé. 5

 

Références

1 Early PET Response Adapted Treatment in Stage I-II Hodgkin Lymphoma: Final Results of the Randomized EORTC/LYSA/FIL H10 Trial. André M, Girinsky T, Federico M, et al. J Clin Oncol. 2017
2
Gallamini A, Rossi A, Patti C, et al. Interim PET-adapted chemotherapy in advanced Hodgkin lymphoma (HL): results of the second interim analysis of the Italian GITIL/FIL HD0607 Trial. Hematol Oncol 2015; 33s: 163. Abstract.
3 Press OW, Li H, Schöder H, et al. US intergroup trial of response-adapted therapy for stage III to IV Hodgkin lymphoma using early interim Fluorodeoxyglucose-positron emission tomography imaging: Southwest Oncology Group S0816. J Clin Oncol 2016 Jun 10;34(17):2020-7.
4 Johnson P, Federico M, Kirkwood A, et al. Adapted treatment guides by interim PET-CT scam in advanced Hodgkin’s lymphoma. N Engl J Med 2016 374;25:2419-29.
5 Casasnovas O, Brice P, Bouabdallah R, et al. Randomized Phase III Study Comparing an Early PET Driven Treatment De-Escalation to a Not PET-Monitored Strategy in Patients with Advanced Stages Hodgkin lymphoma : Interim Analysis of the AHL2011 Lysa Study. Blood 126:577 abstract.

Le volume métabolique total : une nouvelle approche de l’évaluation de la masse tumorale

L’imagerie fonctionnelle permet d’évaluer le volume de la partie la plus active de la tumeur, la somme du volume de chaque lésion tumorale individuelle correspondant au volume métabolique total (VMT). Le VMT évalué sur la TEP initiale, influence le pronostic des patients atteints de lymphome de Hodgkin classique,1, 2, 3 lymphome diffus à grandes cellules B,4, 5 lymphome folliculaire6 et lymphome T périphérique.7, 8 Sa valeur pronostique est supérieure à celle de la mesure de la taille de la plus grosse masse. Il a en outre été montré que le VMT combiné au statut de performance selon l’ECOG permettait au moment du diagnostic de prédire la survie sans progression et la survie globale des patients ayant un lymphome diffus à grandes cellules B quelle que soit leur classe d’âge.9 De manière intéressante, le VMT apporte une information pronostique indépendante de la réponse précoce à la fois dans le lymphome de Hodgkin et le lymphome diffus à grandes cellules B ; la combinaison du VMT et des résultats de la TEP précoce permettent une meilleure stratification des patients à haut risque d’échec thérapeutique. Le VMT est aussi un facteur pronostique important dans les lymphomes diffus à grandes cellules B en rechute avant la réalisation d’une immunothérapie par CAR T-cell anti CD19 et permet de prédire en combinaison avec le nombre de localisations extranodales et le taux de CRP le risque de rechute et de décès après CAR T-cell.10 La technique de calcul du VMT n’est pour le moment pas encore réalisée en routine, mais le développement de logiciels de segmentation semi- automatique des lésions tumorales devrait permettre de diffuser cette technique au-delà des centres pionniers.11,12

Références

1Kanoun S, Rossi C, Berriolo-Riedinger A, et al. Baseline metabolic tumour volume is an independent prognostic factor in Hodgkin lymphoma. Eur J Nucl Med Imaging. 2014 Sep;41(9):1735-43.
2Kanoun S, Tal I, Berriolo-Riedinger A, et al. Influence of Software Tool and Methodological Aspects of Total Metabolic Tumor Volume Calculation on Baseline [18F]FDG PET to Predict Survival in Hodgkin Lymphoma. PloS One. 2015 Oct 16;10(10):e0140830.
3Casasnovas RO, Kanoun S, Tal I, et al. Baseline total metabolic volume (TMTV) to predict the outcome of patients with advanced Hodgkin lymphoma (HL) enrolled in the AHL2011 LYSA trial. J Clin Oncol 34, 2016 (suppl; abstr 7509)
4Sasanelli M, Meignan M, Haioun C, et al. Pretherapy metabolic tumour volume is an independent predictor of outcome in patients with diffuse large B-cell lymphoma. Eur J Nucl Med Mol Imaging. 2014 Nov;41(11):2017-22.
5Casasnovas RO et al. Baseline total metabolic volume (TMTV0) predicts the outcome of patients with DLBCL enrolled in the LNH07-3B LYSA trial. ICML 2015 Hematology and Oncology vol 13 supplement 9, Abstract 83.
6Meignan M, Cottereau AS, Versari A, et al. Baseline Metabolic Tumor Volume Predicts Outcome in High-Tumor-Burden Follicular Lymphoma: A Pooled Analysis of Three Multicenter Studies. J Clin Oncol. 2016 Aug 22. pii: JCO669440. [Epub ahead of print].
7Cottereau AS, Becker S, Broussais F, et al. Prognostic value of baseline total metabolic tumor volume (TMTV0) measured on FDG-PET/CT in patients with peripheral T-cell lymphoma (PTCL). Ann Oncol. 2016 Apr;27(4):719-24.
8Cottereau AS, Hapdey S, Chartier L, et al. Baseline Total Metabolic Tumor Volume measured with fixed or different adaptive thresholding methods equally predicts outcome in Peripheral T cell lymphoma. J Nucl Med. 2016 Oct 6. pii: jnumed. 116. 180406. [Epub ahead of print]
9Vercellino L, Cottereau AS, Casasnovas O, et al. High total metabolic tumor volume at baseline predicts survival independent of response to therapy. Blood 2020 Apr 16;135(16):1396-1405.
10Vercellino L, Di Blasi R, Kanoun S, et al. Predictive factors of early progression after CAR-T cell therapy in relapsed/refractory diffuse large B-cell lymphoma. Blood Adv. 2020 Nov 24;4(22):5607-5615.
11Blanc-Durand P, Jégou S, Kanoun S, et al. Fully automatic segmentation of diffuse large B cell lymphoma lesions on 3D FDG-PET/CT for total metabolic tumor volume prediction using a convolutional neural network. Eur J Nucl Med Mol Imaging2020 Oct 24
12Capobianco N, Meignan M, Cottereau AS, et al. Deep-learning 18FDG Uptake Classification Enables Total Metabolic Tumor Volume Estimation in Diffuse Large B-Cell Lymphoma. J Nucl Med. 2021 Jan;62(1):30-36.

 

La distance maximale entre les 2 lésions les plus éloignées (SDmax): une nouvelle approche de l’évaluation de la dissémination de la maladie

La distance euclidienne maximale entre les 2 lésions les plus éloignées est un paramètre que l’on peut calculer sur la TEP préthérapeutique.1 Cette distance prédit la survie sans progression et la survie globale des lymphomes diffus à grande cellules B2 et est un facteur pronostique indépendant du VMT. Il reste à évaluer si le PS au diagnostic apporte de l’information pronostique à la combinaison SDmax-VMT et comment se décline la réponse au traitement dans ces différents sous-groupes de risque préthérapeutiques.

Références
1Cottereau AS, Meignan M, Nioche C, et al. Risk stratification in diffuse large B-cell lymphoma using dissemination and metabolic tumor burden calculated from baseline PET/CT0. Ann Oncol. 2020 Mar;32(3):404-411.
2Cottereau AS, Nioche C, Dirand AS, et al. (18)F-FDG PET Dissemination Features in Diffuse Larg B-Cell Lymphoma Are Predictive of Outcome. J Nucl Med. 2020 Jan;61(1):40-45.

Judith Trotman, Sally Barrington. The role of PET in first-line treatment of Hodgkin lymphoma. Lancet Haematol 2021; 8: e67-79.

Sally Barrington, Judith Trotman. The role of PET in the first-line treatment of the most common subtypes of non-Hodgkin lymphoma. Lancet Haematol 2021; 8: e80-93.

Barrington SF, Mikhaeel NG, Kostakoglu L, et al. Role of imaging in the staging and response assessment of lymphoma: consensus of the International Conference on Malignant Lymphomas Imaging Working Group. J Clin Oncol 2014; 32: 3048–58.

Cheson BD, Fisher RI, Barrington SF, Cavalli F, Schwartz LH, Zucca E, Lister TA. Recommendations for initial evaluation, staging, and response assessment of Hodgkin and non-Hodgkin lymphoma: the Lugano classification. J Clin Oncol. 2014 Sep 20;32(27):3059-68.

Cheson BD, Pfistner B, Juweid ME, et al. Revised response criteria for malignant lymphoma. J Clin Oncol. 2007;25:579–586.

Juweid ME, Stroobants S, Hoekstra OS, et al. Use of positron emission tomography for response assessment of lymphoma: consensus of the Imaging Subcommittee of International Harmonization Project in Lymphoma. J Clin Oncol 2007; 25: 571–78.

Publié le 24 avril 2014 – Mis à jour le 4 juin 2021