Vivre après un lymphome

L’après-cancer (AC) se définit comme le segment du parcours de soins où la maladie est potentiellement guérie ou du moins contrôlée. L’AC est une problématique majeure dans les cancers chimio-sensibles tels que les lymphomes. Dans l’AC, le nécessaire « retour à la norme » est parfois perturbé par trois composantes : physiques (rechute, complications des traitements, survenue de nouvelles maladies), psychologiques (anxiété, peur de la rechute, fatigue, dépression, désordre post-traumatique) et sociale (obstacles au retour au travail). Ces difficultés contribuent à la détérioration de la qualité de vie des patients et de leurs aidants, laquelle est fortement impactée par l’âge, les comorbidités et certains déterminants sociaux (ressources, niveau éducatif et isolement social). Au plan organisationnel, l’AC pose la question du modèle optimal de suivi et de la nature du support pour accompagner le patient dans cette phase de transition.

Pr Guy LAURENT, auteur du livre Après le cancer Suivi et interventions. Maloine

Vivre après un lymphome Publié le 25 juin 2015 – Mis à jour le 9 février 2020