Conciliation médicamenteuse

Sécuriser la prise en charge médicamenteuse dans les hôpitaux et cliniques.
Réduire les risque d’erreurs médicamenteuses qui peuvent être à l’origine d’un risque ou d’un événement indésirable pour le patient.
La gestion des erreurs liées au médicament reste une priorité de la HAS.
Médecins, pharmaciens, infirmières et professionnels de santé intervenant dans la prise en charge médicamenteuse du patient.
La conciliation des traitements médicamenteux permet de prévenir et intervenir sur les erreurs médicamenteuses aux différentes étapes du circuit du médicament grâce au recueil des traitements pris par le patient 

Elle est basée sur la comparaison du bilan médicamenteux optimisé avec la prescription faite à l’admission puis  la transmission et la correction de ces informations aux différents intervenants.

Le bilan médicamenteux optimisé est établi par le pharmacien hospitalier à partir des informations recueillies auprès du patient et de ses proches, du pharmacien référent d’officine, et du médecin traitant. Il analyse tous les médicaments prescrits et pris de façon effective par le patient, ainsi que les thérapeutiques associées (homéopathie, phytothérapie, vitamine), et les automédications et le   communique  aux médecins référents qui valide les divergences relevées

Ce bilan médicamenteux doit être aussi établi lors de la sortie du patient, phase de transition où sont retrouvées aussi des divergences entre l’ordonnance de sortie et le traitement établie a l’hôpital

Ce bilan médicamenteux peut être transmis au pharmacien d’officine pour l’aider dans sa dispensation à l’officine

Un plan de prise peut être remis au patient à sa demande.

Des informations complémentaires relatives à la gestion des éventuels effets secondaires peuvent être données au patient.

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/r_1498429/fr/l-initiative-oms-high-5s

Dernière modification le :