La fatigue peut être secondaire à plusieurs causes accessibles à un traitement : anémie, insuffisance thyroïdienne, anomalies métaboliques, douleur séquellaire, troubles du sommeil, dépression, insuffisance rénale ou cardiaque.

La fatigue chronique est fréquente chez les patients atteints de lymphome. Plusieurs études ont rapporté une prévalence de 60% de fatigue durable et intense après lymphome de Hodgkin et lymphomes non hodgkiniens. La fatigue chronique dont les mécanismes sont mal identifiés est souvent durable, invalidante ; elle impact la qualité de vie et s’intrique avec des troubles psychologiques.

Que faire ?
Ne pas méconnaître et sous-estimer la fatigue.
Mesurer la fatigue avec les échelles de qualité de vie et son retentissement fonctionnel.
Traiter les causes de fatigue secondaire.
La fatigue chronique peut être améliorée par la physiothérapie, en particulier une activité physique dont la nature est définie selon le choix du patient.

 

Informations et ressources
Fatigue et cancers sur le site de l’Institut national du cancer
https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Qualite-de-vie/Fatigue/Fatigue-et-cancers

Fatigue et cancer. Référentiels inter régionaux en soins oncologiques de support sur le site de l’AFSOS
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2016/09/fatigue_et_cancer.pdf

Fatigue liée au cancer sur le site de la Société de leucémie & lymphome du Canada
https://www.sllcanada.org/traitement/gerer-les-effets-secondaires/fatigue-liee-au-cancer

Une détérioration de la qualité de vie est fréquente après un lymphome, notamment après un lymphome de Hodgkin et parfois disproportionnée par rapport au traitement et au pronostic.
Plusieurs facteurs peuvent impacter la qualité de vie : fatigue chronique, séquelles et effets indésirables retardés des traitements, difficultés socio-professionnelle, baisse des ressources financières, accès difficile aux assurances et aux prêts.
L’âge, l’agressivité du lymphome et les traitements (greffe) peuvent être des facteurs de risque d’altération de la qualité de vie et influencer son évolution.

Que faire ?
Pour le patient, évaluer seul son ressenti n’est pas facile, mais décider d’en parler est une première étape.
Pour l’équipe spécialisée, le médecin traitant et les autres acteurs de soins, prendre le temps d’écouter, évaluer et hiérarchiser les besoins des patients pour améliorer leur qualité de vie, est un réel défi.

Informations et ressources
Qualité de vie sur le site de l’Institut national du cancer
https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Qualite-de-vie

Les troubles psychologiques sont fréquents dans l’après cancer et se traduisent surtout par anxiété, peur de la rechute, dépression, stress post-traumatique.
De nombreux facteurs peuvent favoriser leur survenue : antécédents personnels, âge, événements personnels et dans l’entourage, facteurs sociaux (niveau éducatif et socio-économique), caractéristiques de la maladie, modalités des traitements, comorbidités.
Méconnaître les troubles psychologiques est un risque, les détecter reste une difficulté.

Que faire ?
En parler à votre médecin et à l’équipe spécialisée. S’informer et se faire aider si besoin.
Les modalités du suivi courant ne peuvent être les seules sources de solutions.
Des moyens se développent pour permettre aux patients d’être mieux informés, écoutés et conseillés face aux difficultés psychologiques, notamment lignes téléphoniques dédiées, plateformes internet et programmes de prise en charge spécifiques de groupes de patients exposés à ces complications.

Informations et ressources
Le soutien psychologique et l’écoute. Avec vous, à chaque étape de la maladie. Sur le site de la Ligue contre le cancer
https://www.ligue-cancer.net/article/27991_avec-vous-chaque-etape-de-la-maladie

S’informer et être écouté sur le site de l’Institut national du cancer
https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Qualite-de-vie/S-informer-et-etre-ecoute

Vivre pendant et après un cancer. Collection Guides patients / La vie avec un cancer téléchargeable sur le site de l’Institut national du cancer
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Vivre-pendant-et-apres-un-cancer