Patients traités dans l’enfance

L’amélioration de la prise en charge des effets tardifs et l’harmonisation de la surveillance des patients traités dans l’enfance pour un cancer sont des objectifs du groupe européen PANCARE (Pan European Network for Care of Survivors after Childhood and Adolescent Cancer).(Berger et al 2015)
Des consultations de suivi à long terme existent dans plusieurs régions de France et recourent à des réseaux multidisciplinaires.
La surveillance cardiologique des patients traités dans l’enfance pour un cancer a été présentée en séance éducationnelle à l’ASCO 2015. (Armenian et al, 2015)

Définition des groupes de risque selon 3 facteurs de risque :

  • Doses d’anthracyclines (doxorubicine) > 250 mg/m²
  • Radiothérapie (au niveau du thorax) dose > 35 Gy
  • Traitement combiné doxorubicine dose > 100 mg/m² et radiothérapie > 15 Gy
Groupes de risqueDoxorubicine
mg/m²
RT
Gy
Traitement combiné
Risque élevé>= 250> 35> 100 doxorubicine
>= 15 Gy
Risque modéré 100 à 250+ de 15 et < 35-
Risque faible < 100--

Le groupe de risque élevé défini un risque 4 fois plus élevé que celui de la population normale.

L’echographie doppler cardiaque est fortement recommandée.
L’angioscintigraphie isotopique et l’IRM cardiaque sont peu recommandées.
Débuter 2 ans après la fin du traitement et évaluer tous les 5 ans, à vie
Consultation cardiologique
Publié le 21 février 2016