Examens d’imagerie

L’écho-doppler cardiaque trans-thoracique est l’imagerie de première ligne, car non invasive, sans effet secondaire, peu coûteuse et d’accès facile ; elle évalue la FEVG Simpson biplan, la FEVG normale est > 55%.

La ventriculographie isotopique est une alternative à l’échocardiographie surtout lorsque celle-ci n’est pas possible pour des raisons techniques.

Chez certains patients, selon avis du cardiologue, d’autres examens peuvent être nécessaires : imagerie de stress, TDM (visualiser des calcifications), IRM (visualiser la fibrose myocardique), écho-doppler des troncs supra-aortiques après radiothérapie cervicale.

Publié le 21 février 2016