Chaque bénéficiaire de l’assurance maladie qui le souhaite peut ouvrir un DP, gratuitement, auprès d’un pharmacien, après avoir donné son accord oral à la création du DP. Le patients garde la maîtrise des données de son DP, peut refuser qu’un pharmacien ou qu’un médecin le consulte et que certains médicaments y figurent. 

Le « DP-patient » comporte l’historique des médicaments prescrits par un médecin ou conseillés par un pharmacien, et délivrés avec ou sans ordonnance au cours des 4 derniers mois (21 ans pour la dispensation des vaccins). Le DP est consultable par les pharmaciens et les médecins,  il permet aux praticiens de déceler les risques d’interaction entre médicaments et d’éviter les traitements redondants. Développé dans les officines et les établissements de santé, le DP permet une meilleure coordination des soins entre la ville et l’hôpital. 

Pour sécuriser la chaine pharmaceutique, plusieurs services sont disponibles avec le DP. « DP-Ruptures » pour la gestion de l’information sur les ruptures d’approvisionnement et trouver des solutions pour le traitement des patients. « DP-Alertes » pour les alertes sanitaires diffusées par l’Ordre des pharmaciens. « DP-Rappels » pour les rappels et retraits de lots de médicaments. « DP-suivi sanitaire » pour contribuer au suivi de la situation sanitaire de la France.

 

Sources : site de l’Ordre des pharmaciens